I N S I L I A N C E

RESEARCHERS-DRIVEN AI FOR DRUG DISCOVERY

IN RARE DISEASES, AND NOT ONLY

images-7.jpeg
Santé publique.png

Contribuer au progrès des diagnostics et des traitements médicamenteux pour les maladies rares   

Aujourd’hui, seule une personne atteinte de maladie rare sur deux dispose d’un diagnostic précis et la recherche du diagnostic dépasse 5 ans pour plus d’un quart des personnes. L'errance diagnostique est responsable d’une aggravation possible de l'état des malades, d’un retard sur les possibilités de conseil génétique et d’un gaspillage de ressources médicales en raison de la multiplicité des consultations diagnostiques.

 

Un obstacle majeur à l’identification des maladies rares, à la compréhension de leurs mécanismes, et donc à leur diagnostic, à leur prise en charge et à leur traitement est lié à l’incapacité à collecter des données pertinentes et de qualité, à les apparier, à les analyser et à les échanger. 

Ces difficultés, parmi d'autres, sont identifiées par le Plan National des Maladies Rares 2018-2022 élaboré sous la responsabilité du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Nous pouvons nous engager au côté - projet bilatéral ou en consortium - des acteurs pour faire progresser la médecine de précision appliquée aux maladies rares (maladies monogéniques)  dans le respect strict des règles d'accès aux données de santé, de la PI, des clauses de non-concurrence et de la confidentialité, avec 4 types de collaboration :

  1. Services scientifiques avec IA intégrée

  2. Mise à disposition de modules logiciels d'IA en AIaaS

  3. (Co)développements d'applications d'IA

  4. Etudes documentées par l'IA 

*S'il s'agit d'accéder à des données de santé publiques ou en votre possession, nous pouvons intervenir en 5-7 jours selon la disponibilité de vos chercheurs ; pour les données privées (EDS de CHU, HDH/SNDS, etc.), il est nécessaire d'intégrer le processus d'autorisation règlementaire (CESDREES, etc.). 

Au côté des pouvoirs publics, de fondations et associations de patients, de laboratoires de recherche publics, de centres de soins, de sociétés Pharma & Biotech et de SATTs, INSILIANCE peut contribuer à l'élaboration de politiques de santé publique "Maladies rares", à la fois par ses services scientifiques avec IA intégrée et par l'expérience de son président cofondateur spécialiste des politiques et stratégies d'innovation, de compétitivité et de développement territorial.